Dix erreurs à éviter au moment d’acquérir un système POS

On dit parfois que les détaillants indépendants tirent de l’arrière par rapport à leurs plus grands compétiteurs quand il s’agit d’acquérir une nouvelle technologie. Cela est particulièrement vrai pour les solutions de point de vente (systèmes de PDV, mieux connus sous leur nom anglais POS). Les investissements en temps, en argent, en saisie et en conversion de données et en formation du personnel sont significatifs. Le choix d’un système de point de vente constitue une décision importante qui devrait inciter les commerces de détail à accroître leur efficacité et à simplifier leurs processus.

Voici 10 erreurs à éviter au moment de choisir un système POS :

Étant donné que vous investissez dans un système POS qui sera utilisé dans votre entreprise pour de nombreuses années, l’équipe d’ACCEO Smart Vendor recommande aux détaillants indépendants d’éviter ces dix erreurs au moment de faire leur choix :

  1. Ne pas connaître vos besoins :
  2. Au moment d’acheter un système POS, vous devez être en mesure de bien connaître les opérations de votre entreprise. Le fournisseur avec lequel vous traitez pour l’achat de votre système doit également avoir une connaissance étendue de votre secteur d’activité et de vos besoins.

  3. N’obtenir aucune référence :
  4. Trouvez trois détaillants locaux qui utilisent la version du système POS que vous envisagez d’acheter. Demandez-leur ce qu’ils pensent du système : comment il répond à leurs attentes, comment ils l’utilisent, à quel point il a été facile d’adopter cette nouvelle technologie, etc.

  5. Ne faire aucune enquête sur le fournisseur :
  6. Au moment de faire un investissement de taille comme l’acquisition d’un système POS, faites une recherche approfondie sur le fournisseur duquel vous envisagez acheter votre système. Depuis combien de temps existe-t-il? Est-ce un fournisseur de grande taille? Est-ce qu’il ne vend que des systèmes POS?

  7. Ne pas obtenir de formation adéquate :
  8. Assurez-vous que votre personnel soit formé adéquatement sur l’utilisation du système POS. Le coût supplémentaire investi dans la formation initiale et dans le suivi post-installation en vaut la peine si l’on considère qu’il est réparti dans le temps.

  9. Acheter le système le plus bon marché :
  10. Il peut être tentant d’acheter les ordinateurs et imprimantes les moins chers. Toutefois, ces équipements ne sont pas conçus pour gérer le grand volume de transactions généré par le commerce de détail. Le système POS de qualité, lui, est en mesure de prendre en charge toutes les opérations quotidiennes. Assurez-vous également que votre fournisseur offre des possibilités qui répondent à vos besoins, qu’il s’agisse, entre autres, de pouvoir acheter le logiciel séparément, ou encore d’offrir des modalités de location ou de financement.

  11. Choisir une solution « universelle » :
  12. Si vous êtes le propriétaire d’une boutique de vêtements, vos besoins en termes de système de point de vente sont évidemment fort différents de ceux d’un marché d’aliments naturels. Trouvez une solution POS qui convient le mieux à votre secteur d’activité, et qui offre plusieurs fonctionnalités ou modules qui peuvent être personnalisés selon vos propres besoins.

  13. Personnaliser le logiciel :
  14. 95 % des fonctionnalités dont vous avez besoin se trouvent dans la plupart des versions du POS ACCEO Smart Vendor, et celles-ci peuvent facilement être mises à niveau. Votre magasin a des besoins uniques, mais si le fournisseur de POS personnalise votre logiciel, il se peut que vous ne soyez pas en mesure de faire une mise à niveau le moment venu. Vous devez planifier en fonction d’une durée de vie limitée au moment d’acheter un logiciel POS.

  15. Ne pas éviter le fouillis :
  16. Si vous utilisez des catégories, vous devez garder les choses le plus simple possible. Quand vient le temps de saisir les données, n’utilisez que la quantité nécessaire de catégories et de sous-catégories. Par exemple, si votre magasin compte 10 rayons, vous ne devriez créer pas plus de 10 classes, 10 sous-catégories, et ainsi de suite.

  17. Ne pas faire de copie de sauvegarde de vos données systématiquement :
  18. Que ce soit en cas d’un bris de système, d’un incendie, d’une inondation ou de tout autre désastre, vous devriez toujours avoir sous la main une copie de sécurité de vos données. Demandez à votre fournisseur de POS quels choix s’offrent à vous. Il vous recommandera probablement une solution de copie de sauvegarde automatisée, sécurisée ou encore d’avoir recours à des disques durs externes.

  19. Choisir le mauvais partenaire :
  20. Au moment de choisir un fournisseur de POS comme partenaire, privilégiez celui ayant la plus grande longévité, dont la performance est reconnue, et qui n’offre que des solutions POS sans n’être qu’un revendeur. Il doit également être en mesure d’offrir du soutien et de la formation. De plus, assurez-vous qu’il soit affilié à des associations réputées dans le commerce de détail.

Le choix du bon système POS pour votre entreprise vous fera gagner du temps précieux et vous évitera de dépenser l’excédent d’argent durement amassé à court ou à long terme.

Avez-vous besoin d’aide pour prendre votre décision? Parlez à l’un de nos experts en système de point de vente. Nous pouvons vous aider à déterminer si notre solution POS vous convient sans frais ni obligation de votre part. Communiquez avec nous.